15 novembre 2010

A l'estomac, de Chuck Palahniuk

À la fois recueil de nouvelles, de poésie et roman, ce texte met en scène un bataillon d’aspirants écrivains coincés dans un ancien théâtre par un mystérieux démiurge au visage de vieillard et aux moeurs d’enfant. Au programme : leçon sur les dangers des méthodes alternatives de masturbation, descentes d’organes, mutilations, cannibalisme, traité des joies de la clochardisation. Comme à son habitude, Chuck Palahniuk nous livre une oeuvre trash et dérangeante.Il mutile et dissèque sans même cligner de l'oeil. Aucune forme ... [Lire la suite]
Posté par calypso6273 à 14:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

14 novembre 2010

Purge, de Sofi Oksanen

En 1992, l’union soviétique s’effondre et la population estonienne fête le départ des Russes. Mais la vieille Aliide, elle, redoute les pillages et vit terrée dans sa maison, au fin fond des campagnes. Ainsi, lorsqu’elle trouve Zara dans son jardin, une jeune femme qui semble en grande détresse, elle hésite à lui ouvrir sa porte. Ces deux femmes vont faire connaissance, et un lourd secret de famille va se révéler, en lien avec le passé de l’occupation soviétique et l’amour qu’Aliide a ressenti pour Hans, un résistant. La... [Lire la suite]
Posté par calypso6273 à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 novembre 2010

La Peau sur les os, de Richard Bachman ou Stephen King

Maigrir, Billy Halleck ne demandait pas mieux. Ses cent dix kilos n’étaient-ils pas le seul problème de ce paisible avocat, mari et père comblé, dans sa petite ville du Connecticut ? Et puis un vieux chef gitan l’a touché du doigt en lui disant : « Maigris ! » Après avoir tué accidentellement une femme de la tribu, Billy venait quasiment d’être innocenté par ses amis les notables, juge et policier… De fait, Billy se met à maigrir de façon alarmante. Jusqu’au moment où il comprend qu’il est victime d’un maléfice,... [Lire la suite]
Posté par calypso6273 à 13:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 septembre 2010

La vie d'une autre, de Frédérique Deghelt

Marie a vingt-cinq ans.Un soir de fête, coup de foudre pour le beau Pablo, nuit d'amour et le lendemain... Elle se réveille à ses côtés, douze ans plus tard, mariée, mère de trois enfants, sans un seul souvenir de ces années écoulées. Comment faire pour donner le change à son entourage ? Et comment retrouver sa propre vie ? Peut-on vivre sans dévoiler son amnésie ?Un livre surprenant et captivant, une enquête psychologique, une leçon d'amour et de vie...Malgré quelques longueurs, on entre dans la vie de Marie, on cherche avec... [Lire la suite]
Posté par calypso6273 à 12:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
25 septembre 2010

Carnages, de Maxime Chattam

Un lycéen dans Harlem fait feu sur les autres élèves et se donne la mort juste après. Alors que l'on s'imagine que c'est un événement isolé, la même chose se reproduit la semaine d'après dans un autre lycée...« À présent le mal se répandait dans  la ville. Il allait éclater au grand jour dans un avenir  proche. Et tuer, encore et encore. »Fan de Maxime Chattam, j'ai acheté ce livre.... et je suis déçue !Une histoire courte et décousue, bien que facile à lire... Je n'aurai pas classé cet ouvrage dans roman mais... [Lire la suite]
Posté par calypso6273 à 13:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
20 septembre 2010

Le festival de la couille

Chuck Palahniuk nous entraîne dans un florilège d'histoires vraies, résidus de ses pérégrinations, en déployant ici tout son talent de conteur. D'anecdotes en rencontres hallucinées, l'auteur dresse un portrait "social-punk" de l'Amérique d'aujourd'hui, à la fois puritaine et déglinguée.A travers les 22 nouvelles présentées, on plonge dans une Amérique surprenante.... : humour, tendresse, folie, les non-politiquement corrects,  tout un panel d'émotions !Palahniuk nous fait découvrir des personnages loufoques,... [Lire la suite]
Posté par calypso6273 à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 septembre 2010

Anges, de Julie Grelley

"Pour être sûr qu’un amour est véritable, il faut que le désir ait disparu. Et pour que le désir ait disparu, il faut que la beauté ait disparu…" Colline, trente-trois ans, cent dix kilos, employée modèle d’un magasin de bricolage, est en liberté conditionnelle. Il fut un temps où elle s’appelait Lynn, et défilait sur tous les podiums de haute couture. Avant qu’elle ne se décide à s’auto-détruire et à enlever de jeunes garçons, pour mieux les sacrifier à sa mission christique… Un premier roman dérangeant qui... [Lire la suite]
Posté par calypso6273 à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 septembre 2010

Lorsque j'étais une oeuvre d'art, d'Eric-Emmanuel Scmitt

Qui n'a jamais rêvé de devenir un objet ? Mieux même, un objet d'admiration ? Tel est le pacte que scellent un artiste excentrique et un jeune homme désespéré. Le premier, avide de scandale, propose au second, avide d'exister, de le transformer en œuvre d'art. Après tout, il n'a rien à y perdre, sinon la liberté.                          Une histoire plus qu'étonnante, voire dérangeante, grâce à laquelle on se pose de nombreuses questions...Un roman... [Lire la suite]
Posté par calypso6273 à 08:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
26 août 2010

Les yeux du dragon, de Stephen King

Au moyen-âge, dans le royaume de Delain se trouvait un roi qui avait deux fils. L’un se nommait PETER l’aîné et l’autre THOMAS le cadet. Mais un homme se demandait comment THOMAS pouvait devenir roi à la place de son frère. Cet homme c’était FLAGG, le conseiller et magicien du roi.Stephen King a écrit ce livre à la demande de sa fille qui lui réclamait un conte de fée...Le pari est réussi : des   personnages charismatiques, un scénario bien ficelé, une histoire palpitante...Certes, ce n'est pas écrit dans son style habituel... [Lire la suite]
Posté par calypso6273 à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 août 2010

Les morsures du doute, de Nicci French

La famille, c'est le cocon dans lequel nous nous sentons en sécurité, choyés, soutenus. Que ce soit dans les relations de couple, parents-enfants ou frères et soeurs... Pourtant, un grain de sable enraye parfois cette merveilleuse machine... Le doute s'installe et grignote peu à peu cette confiance qu'on croyait inébranlable. S'amorce alors un processus de destruction irréversible, où la haine remplace l'amour, où, tapie dans l'ombre, la mort rôde... Trois histoires, trois familles, trois drames.... écrit à la première... [Lire la suite]
Posté par calypso6273 à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :